VélOWellness 625 : Une App du bien-être pour faire des économies - Booster-health.fr
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies utilisées à des fins de statistiques internes ainsi que l'utilisation de cookies par des fournisseurs de services tiers
Tél. : 06 89 63 58 58 | contact@booster-health.fr
Retour aux articles

VélOWellness 625 : Une App du bien-être pour faire des économies

Les Echos Publishing
publié le 4 décembre 2015
Par Paul Vernes

Ce cycle vertueux est le fruit d’une rencontre entre un ancien assureur passionné de vélo – Pierre Cellot, Président de la Société - et un champion cycliste – Niels Brouzes, Directeur général - explique le premier.

L’application correspond à une conjonction de tendances fortes et apporte une réponse pragmatique : nécessité de développer la prévention, parent pauvre des politiques de santé publique, responsabilisation de chacun, réduction de la croissance des dépenses de santé et donc des cotisations des assurances santé et prévoyance.

VélOWellness 625 : Une App du bien-être pour faire des économies

Le principe est simple. L’application mesure le temps passé, la distance parcourue, la vitesse, l’intensité de l’effort, les calories brûlées, etc. Un algorithme transforme ces données en UBEC, unité de bien-être. C’est ce capital santé qui pourra être « échangé » en optimisation des cotisations. Cette démarche étant validée par un comité médical et un actuaire indépendant.

Le vélo est particulièrement indiqué car c’est, avec la natation, le seul exercice physique « porté », qui ne sollicite ainsi pas les articulations ou les tendons. Le cœur de cible est constitué des deux millions de pratiquants réguliers et des trois millions d’usagers au quotidien. 625 accolé à VélOWellness correspond en minutes aux deux heures et demi d’exercice par semaine ramenées au mois à partir desquelles il est estimé qu’on obtient une réduction du risque et une amélioration du bien-être et de l’état de santé.

Les assureurs qui doivent désormais consacrer une partie non négligeable de leur budget à la prévention trouveront là une solution aux multiples avantages. Mais Pierre Cellot s’appuie également sur la communauté des personnes qui font du vélo et sur l’économie collaborative. D’où ce recours à la plateforme de Crowdfunding equity « Booster Health ».

L’application sera gratuite pour les utilisateurs. Les prescripteurs de cette solution seront les organismes de crédit et les épargnants, les entreprises grandes ou petites, les branches professionnelles et les prescripteurs de sport et de santé. L’exercice physique insiste Pierre Cellot est désormais prescrit sur ordonnance par les médecins. Enfin les clients seront les assureurs individuels et collectifs, mutuelles et Institutions de prévoyance.

L’application en est à sa version Béta. La levée de fonds de 300 K€ permettra le développement avec la Société Umanlife, en 6 à 8 semaines, de la solution validée. Celle-ci sera présentée aux assureurs au printemps de l’année prochaine. Mais le grand rendez-vous sera au moment de la grande Boucle, du Tour de France, cet été, conclut avec gourmandise ce passionné de la petite reine.


Chercher un article, un mot clé...


Réseaux sociaux